no lips no kiss

affaires internes et journal fardé.

lundi 20 octobre 2008

Parodontite #9

Cher journal. Mon torche cul des heures crasseuses. Te souviens-tu du petit cochon gratté que j'étais ? Minot à la peau décollée. Toute rose après l'incendie. Te souviens-tu de comment la mort est entrée en toi ? De comment elle s'est mise à te pomper la moelle ? Te souviens-tu de cet enfant à tumeur liquide ? Te souviens-tu comment elle t'a mis le nez dans sa soupe sans sel ? Te souviens-tu comment elle t'a dit de monter à l'étage ? Te souviens-tu comment elle t'a demandé de saluer cet enfant que tu ne connaissais pas ? Te souviens-tu que tu devais aussi écrire sur le mot des condoléances ? Oui, Mon journal Infatué. Je vis avec la laisse amie de l'enfant à leucémie.

Posté par jaromil à 18:52 - Permalien [#]

dimanche 19 octobre 2008

The Not-So-Distant

Mon journal. Mon ami des jours qui assomment. Je t'ai tant laissé dans le noir. Je reviens, tu sais. D'un périple long. D'un voyage où l'on s'esquinte les certitudes. Mais j'ai marchandé. Longuement, pour en conserver quelques unes. J'ai marché. J'ai couru même. Nu. Ventre vide, long muscle flasque et muselière sur le clapet. J'ai tendu la main. Lavé des voitures et des devantures. Masser des vergetures. Raclé des sols et mordu des poussières. Puis j'ai pu m'asseoir et me refaire à l'idée.
Cher Journal. Compagnon des terreurs. Je ne crois pas que l'on mourra sans se laisser prendre à nouveau au jeu pétrifié de l'Amour.

Titre emprunté à An Optimist Notes The Dusk de David Grubbs.

Posté par jaromil à 13:45 - Permalien [#]

samedi 18 octobre 2008

Parodontite #8

Mon amour. Mon journal pisseux. Folle tordue. Mocheté insondable. Tu crois que j'allais te laisser mourir comme ça. Tu me tends ces paroles. Je suis une horreur, un type bizarre, qu'est-ce que je fous ici, je n'y suis pas à ma place. Tu veux que je prenne cette douleur ordinaire. Je ne suis pas ce rat d'eau tiède. 

Posté par jaromil à 18:11 - Permalien [#]

dimanche 29 juin 2008

lafin

Posté par jaromil à 17:24 - Permalien [#]

samedi 21 juin 2008

Parodontite #7

Mon amour. Journal abscons. Le ciel se dégrise. Mais ton âme reste voilée. De voile noir des pleureuses. Des femmes de la terre aux ongles endeuillés. Mon cœur. Journal atrophié. Je suis un fils perdu. Un homme des sables. Un con sordide qui arpente la plaine. Vois-tu. Je n'écris plus. Je chie. 

Posté par jaromil à 14:24 - Permalien [#]