no lips no kiss

affaires internes et journal fardé.

dimanche 23 mars 2008

Solandres

L’incurie. Mauvais cheval. Ta mauvaise humeur te jouera des tours. Tu finiras tout seul. C’est déjà le cas, non ? On nait. Epars. On repart. Eliminé. Elimé. Poussière d’ange. Ou cendres de Boucanier. Nettoie ton incurie. Avant de te mettre sur la paille. Tu hennis. A t’en coller un torticolis. Tu as les jarret en kit. Tu le sais qu’il n’y aura plus d’écuyère. Fière d’embrasser ton toupet. D’étreindre ton encolure. Tu n’es plus que l’hongre de toi-même. Une ombre sur un grand terrain vague. Tu peux te prendre les branche du mors. Coucher tes oreilles. C’est la fin. L’abattoir. Ni cendre. Ni poussière. Barbaque sous cellophane pour cantine à mioches. Tête de pioche. Ane battu. Carne Rosse. De toute façon je ne t'ai jamais vu caracoler en tête.

Posté par jaromil à 17:08 - Permalien [#]