no lips no kiss

affaires internes et journal fardé.

lundi 24 mars 2008

comme un insecte fossilisé

Je suis peut-être enfoui au sein des montagnes
solitaire comme une veine de métal pur;
je suis perdu dans un abîme illimité,
dans une nuit profonde et sans horizon.
Tout vient à moi, m'enserre et se fait pierre.

Rilke, Le livre de la pauvreté et de la mort

Posté par jaromil à 18:59 - Permalien [#]